Sélectionner une page

Gérance des nutriments 4B

Un chef de file mondial

La gérance environnementale constitue une priorité depuis longtemps pour l’industrie canadienne des engrais et vise à réduire les gaz à effet de serre qui résultent du secteur manufacturier et du secteur du transport. Afin d’assurer l’utilisation efficace et responsable des nutriments par les agriculteurs canadiens, Fertilisants Canada travaille de concert avec tous les intervenants afin de faire avancer le développement et le déploiement de pratiques de gérance des engrais fondées sur des données scientifiques.

Le secteur de la fabrication d’engrais du Canada est l’un des plus efficaces au monde, et les producteurs adoptent les normes internationales dominantes en matière d’application des nutriments à la ferme : le programme de Gérance des nutriments 4B (bonne source, bonne dose, bon moment, bon endroit®). Cependant, au bout du compte, ce sont la volonté collective et le sens des responsabilités des acteurs de l’industrie qui font du Canada un chef de file en matière de gérance des nutriments à l’échelle mondiale.

Rapport de durabilité du programme de Gérance des nutriments 4B

Avec la population mondiale qui devrait dépasser 9,7 milliards de personnes d’ici 2050, il est plus important que jamais d’avoir une agriculture durable. Le rapport de durabilité du programme de Gérance des nutriments 4B de Fertilisants Canada est un aperçu complet du travail que notre association fait tous les jours pour s’assurer que les agriculteurs canadiens et les agriculteurs du monde entier adoptent des pratiques agricoles durables.

Continuer au rapport

En quoi consiste le programme de Gérance des nutriments 4B?

Le programme de Gérance des nutriments 4B procure un cadre qui permet d’accroître la production, augmenter la rentabilité des agricultures et améliorer la protection de l’environnement et de la durabilité. Pour atteindre ces objectifs, le programme 4B recommande d’utiliser la bonne source d’engrais, qu’ils soient intégrés aux nutriments ou convertis en nutriments, en fonction de la culture cible. Il prévoit l’utilisation de la bonne dose d’engrais afin de répondre aux besoins en nutriments des plantes. L’épandage de l’engrais doit se faire au bon moment afin que les nutriments soient disponibles lorsque les plantes en ont vraiment besoin et au bon endroit, là où les plantes peuvent l’assimiler le plus efficacement.

La population mondiale croît et la production alimentaire doit augmenter
Comment y parviendrons-nous sans une expansion massive des terres agricoles?

En adoptant des mesures durables, nous pouvons protéger notre sol, notre eau et notre air pour la société, accroître la production et la rentabilité des agriculteurs, et assurer l’avenir de l’industrie agricole. Les nutriments culturaux, y compris les engrais, ont des répercussions positives et négatives sur la quantité de gaz à effet de serre émis dans notre atmosphère. Le recours aux pratiques de gestion bénéfiques (PGB) du programme de Gérance des nutriments 4B peut contribuer à atténuer les préoccupations touchant l’économie et l’environnement et à réduire les émissions de gaz à effet de serre lors de l’épandage d’engrais ou d’autres nutriments culturaux dans les champs.

Des engrais bien gérés concourent à des systèmes de culture qui procurent des avantages économiques, sociaux et environnementaux. Par contre, des épandages de nutriments mal gérés peuvent réduire la rentabilité et accroître les déperditions de nutriments, ce qui risque de dégrader l’eau et l’air.
Grâce à des mesures durables, nous pouvons protéger notre sol, notre eau et notre air pour la société
Les 4R accroissent la production et la rentabilité pour les agriculteurs en assurant l’avenir de l’industrie agricole

Le programme de Gérance des nutriments 4B exige l’utilisation de PGB afin d’optimiser l’efficacité de l’utilisation des engrais. Ces pratiques visent à adapter l’apport en nutriments aux besoins des cultures et à minimiser les déperditions de nutriments des champs. Le choix des PGB est fonction de l’endroit; celles qui sont choisies pour une ferme donnée dépendent des caractéristiques du sol, du climat, des cultures, des conditions de gestion et d’autres facteurs propres au site. D’autres pratiques agronomiques et de conservation, comme la culture sans labour et l’utilisation de cultures de couverture, jouent un rôle précieux dans l’application du programme de Gérance des nutriments 4B. Par conséquent, les PGB en matière d’engrais sont plus efficaces lorsqu’elles sont utilisées de concert avec d’autres pratiques agronomiques et de conservation.

Gérance des nutriments 4B

par | Juil 31, 2015 |

Application de Gérance des nutriments 4B dans l’ensemble du Canada

La Gérance des nutriments 4B est préconisée et appliquée au Canada par plusieurs initiatives et programmes provinciaux et régionaux. La Gérance des nutriments 4B se pratique actuellement en Alberta, au Manitoba, en Ontario, au Nouveau-Brunswick et à l’Île du Prince-Édouard.

4B Désignation

Le programme de Gérance des nutriments 4B reconnaît que les agriculteurs canadiens mettent à l’avant-scène des pratiques de gestion optimales en ce qui a trait à l’utilisation des fertilisants – mais nous devons en faire la démonstration au monde entier.

Réseau national de recherche 4B

Le réseau national de recherche 4B est formé de 10 chercheurs canadiens de premier plan qui qualifieront les retombées économiques, sociales et environnementales des systèmes avancés de gestion des fertilisants dans le cadre de la Gérance des nutriments 4B (le bon produit, à la bonne dose, au bon moment, au bon endroit).

Nous continuons d’apporter des changements bénéfiques pour l’environnement, l’économie et le tissu social du Canada.

Réduction des gaz à effet de serre

Fertilisants Canada a dirigé et continue d’appuyer au nom de nos membres l’élaboration du Protocole de réduction des émissions d’oxyde nitreux (PREON) comme outil d’utilisation efficiente et environnementalement responsable des fertilisants en Alberta et dans les autres provinces et territoires.

GreenerWorld (Un monde plus écologique)

Les fertilisants sont des aliments pour les plantes. Ils aident les agriculteurs à nourrir notre population croissante. Les plantes ont besoin de 17 nutriments essentiels pour survivre et croître. L’apport de fertilisants contribue à rendre ces nutriments à la terre après chaque récolte.

Apprentissage en ligne

La Gérance des nutriments 4B et le Protocole de réduction des émissions d’oxyde nitreux (PREON) aident à accroître la production et la rentabilité de la ferme tout en renforçant la protection de l’environnement et en améliorant la durabilité.

Principes de Gérance des nutriments 4B

Bonne source

  • Choisir la bonne source de nutriments en fonction du sol en cause tout en assurant un approvisionnement équilibré en nutriments essentiels, y compris les engrais granulés et liquides ou le fumier.

Bonne dose

  • Déterminer la disponibilité des nutriments provenant de toutes les sources possibles (p. ex., les déjections du bétail, les engrais commerciaux et l’azote atmosphérique fixé par les légumineuses).
  • Analyser le sol chaque année.
  • Appliquer des nutriments pour répondre aux besoins des cultures tout en tenant compte des nutriments déjà présents dans le sol.
  • Étalonner l’équipement d’épandage afin d’appliquer la bonne dose.

Bon moment

  • Éviter l’application d’engrais ou de fumier sur les sols couverts de neige ou encore gelés.
  • Planifier chaque année la gestion des nutriments .

Bon endroit

  • Respecter la distance de recul recommandée pour l’application de nutriments à proximité des cours d’eau.
  • Appliquer les nutriments sous la surface du sol où ils peuvent être assimilés par les racines en croissance lorsque les plantes en ont besoin.

Avantages de Gérance des nutriments 4B

Améliorer la productivité agricole

  • L’optimisation de la gestion des nutriments est tout simplement une bonne pratique pour gérer les fluctuations de prix des engrais et d’autres produits, ainsi que le processus des récoltes vendues.
  • On a constaté qu’une bonne gestion des cultures et du sol entraîne une augmentation des rendements culturaux.
  • Accroître l’efficacité des engrais contribue à augmenter la production par acre pour chaque unité de nutriment appliquée, sans compromettre le potentiel de rendement.

Réduire au minimum l’incidence sur l’environnement

  • La gérance des nutriments contribue à préserver les écosystèmes naturels en assurant une meilleure production sur une plus petite superficie.
  • La rétention des nutriments dans les limites du champ et à la zone racinaire des récoltes permet de réduire considérablement la quantité de nutriments qui n’est pas absorbée par les plants et qui est rejetée dans l’environnement sous forme de pollution.

Durabilité

Le programme de Gérance des nutriments 4B favorise l’atteinte d’objectifs économiques, sociaux et environnementaux. Voici certains des objectifs qui contribuent à sa durabilité et qui sont le plus souvent mentionnés par les agriculteurs :

Objectifs économiques

  • Améliorer la stabilité du rendement et la qualité des aliments
  • Contribuer à l’amélioration du développement économique régional
  • Améliorer les bénéfices agricoles nets

Objectifs sociaux

  • Augmenter le revenu agricole
  • Améliorer la qualité du logement, de l’alimentation et de l’éducation de la famille du producteur agricole
  • Améliorer la productivité du travail agricole grâce à l’utilisation appropriée de technologies émergentes qui accroissent l’efficacité des travaux culturaux et réduisent les coûts par unité récoltée
  • Améliorer l’accès à des sources d’information qui aident à prendre les décisions relatives à la gestion de la ferme

Objectifs environnementaux

  • Maintenir ou réduire la déperdition involontaire de nutriments dans l’environnement
  • Atténuer l’érosion des sols (particules de sol contenant des nutriments)
  • Réduire les émissions volatiles d’ammoniac (NH3)
  • Réduire les pertes d’oxyde nitreux (N2O) et d’azote moléculaire (N2) par nitrification
  • Réduire la quantité d’énergie utilisée par unité récoltée
  • Améliorer le recyclage des nutriments culturaux contenus dans les résidus de culture et le fumier